les-petites-culottes-dAthi

les-petites-culottes-dAthi

Mon tatouage, mon caducée

Je suis contente.

Je suis super contente.

https://static.blog4ever.com/2013/09/750424/artfichier_750424_4958748_201507022842607.jpg

Ça se voit non?

J'ai enfin mon tatouage. Cette pièce que j'attends depuis des années.

Le dessin, est plutôt récent. Mais le désir est bien là depuis plus de 10ans.

Pourquoi j'ai attendu si longtemps? Parce que j'estimais ne pas avoir le corps qui le méritais. De plus, je souhaitais avoir au moins un enfant avant de le faire. Puis j'ai longtemps réfléchis à l'emplacement bien plus qu'au dessin en lui même. Et en passant, je dois avouer que j'ai du négocier cela avec mon mari. Il n'aime pas ça et je dois le respecter. Comme moi j'aime ça et il dois aussi le respecter. Alors on a chacun fait un pas vers l'autre. De plus, au final, il le trouve beau, très bien réalisé.

L'idée du dessin est venu après quelque recherche sur le prénom de ma fille. Ma fille je l'ai portée pendant 9mois et au bout de 5h de travail, elle est sortie de mon corps. En un laps de temps nous ne faisions plus 1. Alors est ce naturel de vouloir que mon enfant soit encrée dans ma peau? J'ai l'impression oui. J'ai trouvé à se moment précis un sens à ce que je voulais graver sur moi. De plus, je n'ai aucune cicatrices visibles de ma grossesse ... Est ce que ça a avoir? Peu importe.

Hermione c'est comme cela que nous avons nommé notre fille. Comme je suis d'origine grecque, j'ai voulu qu'elle aie un prénom grec comme moi. Hermione est un prénom sur lequel j'avais flashé lorsque j'ai lu, plus jeune, L’Iliade et L'Odyssée. Elle est la fille de la Belle Hélène et du roi Ménélas. Hermione est également une Sainte martyr dans le christianisme. Elle avait le don de soigner les plaies mais aussi les âmes. Et pour ceux qui me connaisse, ce dernier détail est très important à mes yeux. Hermione est également le féminin de Hermès. Le dieu Hermès dans la mythologie grecque avait entre autre comme attribut un caducée. Le caducée ayant un rôle thérapeutique ... la boucle était bouclée, j'avais mon dessin :-)

Ensuite, mon esprit c'est un peu emballé car comme nous avions décidé que je n'en ferais qu'un, j'ai voulu mettre toutes mes idées en une. Alors je voulais absolument introduire une pastèque. Ce fruit que j'affectionne tant et que j'ai plaisir a savourer lorsque je suis en Grèce.

A côté de ça, je cherchais un(e) bon(ne) tatoueur(se). Pourquoi ne pas retourner à Namur chez celui qui m'a fait celui dans le coup? Même si je suis super contente de son travail et en plus il était doux, franchement je n'ai presque pas eu mal, j'étais prête à retourner chez lui lorsque j'ai vu qu'un salon allait ouvrir à JETTE!

Alors je me suis rendue sur place ... à 5 minutes à pieds de chez moi (la grande classe) pour discuter de mon projet.

Entre le temps où j'y ai mis pour la première fois les pieds, jusqu'au 1er jour où je me suis faite tatouer, il s'est passé quelques mois quand même. Ma petite pastèque posait esthétiquement un problème. Alors la mort dans l'âme, j'ai cédé et on l'a remplacée par une pierre verte.

 La veille j'avais soigneusement pensé à ma tenue. Un petit top pour qu'il reste bien haut et super legging facile à baisser sur les hanches.

Et c'était parti pour deux longues heures de tortures. Dès que l’aiguille passait sur mes côtes, la douleur était féroce. Je n'avais jamais autant serrer les fesses de ma vie! Mais Gaëtan, le tatoueur a été super. Très sympa et pas agressif dans son piquage. A 19ans, lors de mon premier tatouage que j'avais fait chez Tattoo dans le centre ville, le tatoueur à été dégueulasse avec moi, le dessin complètement raté, il m'avait pris une fortune et il était super agressif. Il m'a fallu 10ans pour aller le réparer ... je n'avais plus confiance.

Soit! La jettoise était contente, elle avait son tatou! Quand je suis sortie de là, j'avais un peu la tête qui tournait. A cause de mon anneau gastrique qui ne fait pas bon ménage du tout avec le stress, je n'avais rien mangé de solide. Et quand il piquait sur les côtes, je sentais la vibration jusque dans mon estomac et j'avais la nausée.

11329679_10204660169521147_687849189_nn.jpg11324077_10204660167561098_652497104_nn.jpg
Comme il est dans le dos, impossible de rester le nez collé dessus pour l'observer, l'apprivoiser, apprendre à la connaître, cette nouvelle chose qui dès lors faisait partie de moi.

11195483_10204795334180179_1603197844_nn.jpg

Dès le lendemain, je suis partie faire le tour des boutiques de lingerie pour trouver un soutien avec la bande transparente dans le dos. Devinez quoi! Ça ne dépasse pas les bonnets C-D évidement ... Bah oui je suis bête, comment ai-je pu oublier se principe de base de la grande distribution: trop de rondeurs, pas assez de choix. Ensuite j'ai chercher après un dos nu fermé en haut, ouvert dans le bas. J'en ai trouvé un très beau chez NafNaf mais celui que j'ai en tête je vais devoir le faire moi même.

 Et 1 mois plus tard, me revoilà pour placer les couleurs. Je venais à peine d'oublier combien ça m'avait fait mal. Je me disais déjà "oh c'est chouette, c'est comme si j'allais en faire un nouveau!" Mouais ... super chouette ... Super mal! Je me demandais même si, si je l'avais fait lorsque j'étais encore obèse, je n'aurais pas eu moins mal? Parce que du rembourrage autour des côtes je pense qu'il y en avait en suffisance.
Mais comme Gaëtan a dis, beaucoup de gens obèses qui viennent se faire tatouer se crispent beaucoup dès qu'il y a contacte avec leur peau. Donc je n'aurais pas eu moins mal. Sur le moment même je n'étais pas d'accord avec lui. Réflexe d'une ancienne obèse qui revendique son poids et qui n'est pas complexée. Alors c'est vrai, montrer mon corps à été TRÈS rarement un problème. Mais en y réfléchissant bien, quand il s'agissait de le toucher c'était une autre histoire. Je n'aimais pas ça du tout.
Et sincèrement, moi qui me disais "dès que j'aurais maigrir, j'irais faire de la chirurgie, j'irais lifter tout mon corps" bla bla bla ... Mais non, je n'y vois pas de sens à me faire subir ça. Cindy Crawford (merde la vieille référence) je ne le serais jamais. Et au final je m'en balance. En revanche, cette œuvre placée dans mon dos et qui est pleine de sens pour moi à pris tout son sens sur moi.
Je suis très fière de mon tatouage. Je l'aime.
IMG_2928.JPGIMG_2934.JPG
Voilà encore une personne qui part son métier à fait que ce corps, avec qui je joue à "je t'aime moi non plus" depuis des années, je le regarde avec encore un plus plus de tendresse, de respect et de fierté. J'ai écris "ce corps", je ne le corrigerais pas. Je finirais bien par me l'approprier un de ces quatre.
 

Encore un grand merci à l'artiste à mon mari et à mes accompagnateurs,

Tendramicalement,
AA
 
 
 
 
 
 
 


03/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres